fran├žais deutsch english

Quelques mots

Créer de l’émotion.

Pour moi, en tant que spectateur, c’est toujours la même magie. On vient dans une salle obscure, avec sa vie et ses soucis… La lumière s’éteint, le noir nous baigne puis un faisceau lumineux… On est ailleurs. On est dans l’Amérique des années 30, dans le Japon des années 50, dans l’Argentine contemporaine. On entend des langues que l’on comprend peu ou pas, on est plongé dans des cultures inconnues et pourtant parfois -parfois seulement hélas- l’émotion nous submerge. Qu’est-ce qui l’a créée ? Pourquoi dans tel film et à tel moment ? Ces questions me passionnent. Si beaucoup de cinémas très différents me plaisent, ceux qui m’ont fait ressentir mes frissons les plus intenses, ceux qui m’ont fait dire, c’est ce style de film que je veux faire, ce sont ceux racontant des histoires simples et familiales. Comme les films d’Ozu ou, dernièrement ceux de Carlos Sorin ou Kore-Eda.

Pourquoi je fais du cinéma ? Peut-être pour qu’un jour, ici ou ailleurs, un spectateur ou une spectatrice entre dans une salle, avec sa vie, avec ses soucis… et qu’il ou elle ressente, ne serait-ce que fugitivement, un semblable frisson.

Filmographie:

 

Müetter 

2003-2006, Long métrage, scénariste (2003) et directeur (2005-2006)


Le petit déjeuner 

2001, Court-métrage, scénariste et réalisateur


Teneriffa 

2002, Court-métrage, scénariste (Projet de ARTE)


Projets:

 

Naufrages 

2013 Scénario (d'un roman de Akira Yoshimura).


Marie et moi 

2012, Scénario pour un long métrage


L‘étoile polaire 

2009-2010, Scénario pour un long métrage


Le long de la longue route 

2007-2008, Scénario pour un long métrage